Larmes d'espoir (salon 52)

Publié le par Elo

  Pour le 52 ème salon de partage de mots d'Andrée, il s'agissait d'écrire un texte que nous inspirait cette photo de Dominique Sachot. Voici ma proposition

   

 

 Image

http://doque.over-blog.com/10-categorie-10273870.html

 

Camp de prisonniers

Fils de barbelés

Triste destinée

 

La détresse, l'ennui

Habitent la vie

Emprisonnent l'esprit

 

Un rayon ce soir

Sur les fils noirs

Redonne de l'espoir

 

Les gros fils d'acier

Ce jour ont pleuré

Pour les prisonniers

 

Deux larmes éphémères

Reflétant la mer

Liberté de la terre

 

Son regard écoute

La vie de ces gouttes

L'homme oublie ses doutes

 

Et nait le mystère

D'une belle prière

Poème de pierres

 

L'homme transformé

Peut enfin rêver

A sa liberté

 

signature2011

 

 

Publié dans poèmes société

Commenter cet article

Catheau 12/10/2011 15:05


Tant de larmes sur tant de barbelés. Quand les pleurs sècheront-ils ?


Elo 14/10/2011 12:34



Une bonne question. Si l'homme retrouvait enfin la liberté sans les jalousies perverses et les lutes absurdes de pouvoir ! Bisous



justine 04/10/2011 22:55


Que la liberté est belle vue comme celà.. il faut savoir en profiter sans toutefois prendre trop de libertés.
Très joli blog.
Justine


Elo 07/10/2011 15:36



Merci... Les barreaux se situent souvent à l'intérieur de nous même et la liberté demande de la volonté... A chacun de la prendre sa liberté !!! Bisous



Laure Lie 02/10/2011 21:37


Beaaaaaaau...émouvant...

Laure


Elo 04/10/2011 13:12



MERCIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! bisous



Plume 02/10/2011 08:17


Combien de barbelés pleurent sur toutes sortes d'enfermements ? Vaste sujet que celui de la liberté ...Belle inspiration,merci Elo . Bises .


Elo 04/10/2011 12:34



MERCi ! oui c'est une bonne question et ces barbelés m'ont demandé d'en parler ! Bisous



écureuil bleu 01/10/2011 20:25


Bonjour Elo. C'est un très joli poème. Dans ces gouttes d'eau on peut voir la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide selon son état d'esprit. Bonne soirée


Elo 04/10/2011 12:19



Oui, je ne sais pas... Mio j'y ai vu ce camp de prisonnier et la beauté de l'instant... Bisous