Quand on va se noyer

Publié le par Elo

11-mars(05)-gaubert-005

 

Quand on va se noyer

Quel bonheur une bouée

Mais la bouée est trop belle

Et elle vous ensorcelle

 

Ce n'était pas une bouée

Mais une pure merveille

Que nul autre pareil

Ne pourrait devancer

 

De l'amour a germé

Immense dans mon coeur

Plus besoin d'une bouée

J'ai retrouvé mon coeur

 

Je n'ai pas su crever

La bouée qui ne servait

Plus qu'à me rassurer

Tant l'amour me portait

 

Et de trop me porter

Ma merveille s'est lassée

Au revoir je te laisse

Seule avec ta détresse

 

Une fois sur le rivage

Peut-être mon visage

Pour le tien comptera

Et l'amour renaîtra

 

signature2006

Commenter cet article

flipperine 01/07/2011 10:56


et toujours espérer
bises


gridelle 29/06/2011 18:47


c'est tellement joli ces quleques mots.... merci pour ça!


Elo 29/06/2011 19:25



Merci beaucoup à toi !!!!


Bises



Tony Yves 29/06/2011 17:59


L'expérience nous apprend à plutôt choisir une branche morte pour éviter la noyade on peut s'y tenir à plein bras ,s'y accrocher , elle ne se dégonflera jamais et ne vous laissera jamais choir
J'aime beaucoup cette métaphore poétique Elo


Elo 29/06/2011 18:03



Merci !!!! ça me fait plaisir !!! Je suis d'accord avec toi pour la branche ! ;)


Bises



Guyot Olga 29/06/2011 09:19


L'amour, tel le phénix, renaître de ses cendres, oui, parfois on peut le croire...
Très beau poème
Bises Elo
Olga


Elo 29/06/2011 09:47



Merci beaucoup !!! Je ne sais ce qu'on doit croire mais les mots étaient ceux là !!! Bises



les mots écrits de Jonas D. 28/06/2011 23:21


En attendant, toi, Elo, tu sais nager avec les mots...
Bonne nuit.
Jonas


Elo 28/06/2011 23:46



Merci beaucoup !!! Oh tu sais j'ai encore à apprendre !!! Bises