Mémoire du Vent (salon 63)

Publié le par Elo

Pour le 63 ème salon de partage de mots d'Andrée, il s'agit d'écrire à partir du début et de la fin du livre Brida de Paulo Cuelho commençant par « "Je veux apprendre la magie", déclara la jeune fille.» et se terminant par « Il le savait grâce à la Tradition de la Lune et à la Tradition du Soleil.»

Voici donc l'histoire qui m'est venue, peut-ête le début d'une histoire plus longue mais je ne garantis rien.

 

Mémoire-du-Vent

 

- Je veux apprendre la magie,  déclara la jeune fille* en passant le seuil de la masure.

 

La vieille femme ridée, assise sur un vieux fauteuil dans un coin de la pièce ne daigna même pas lever les yeux de son ouvrage. Une longue écharpe de laine, mesurant déjà plusieurs mètres à priori, s'enroulait doucement à ses pieds. Elle tricotait. Il faut dire qu'elle n'avait pas pour habitude  d'être dérangée chez elle et la jeune fille qu'elle voyait là ne lui inspirait rien qui vaille.

 

- Grand-mère, insista la jeune fille, j'ai marché pendant trois jours et trois nuits sans discontinuer pour arriver ici. Je veux voir la Mémoire de la Terre, on m'a dit que je pourrais la trouver ici!


- Peut-être bien, bougonna la vieille femme sans même lever les yeux. Ses mains s'activaient à son tricot et rien ne semblait pouvoir la décider à faire cas de sa visiteuse.


- Où puis-je la trouver? demanda encore l'inconnue, je voudrais apprendre la magie.


- Voilà que cela s'améliore, murmura l'ancêtre en levant imperceptiblement les yeux sur la nouvelle venue.


Ce coup d'œil furtif échappa complètement à la belle qui commençait vraiment à perdre patience et à douter. Elle fit un pas en arrière et se ravisa. Trois jours de marche, sans dormir... Même si cette vieille cabane du fond des bois n'était pas celle qu'elle cherchait, il vaudrait mieux pour elle qu'elle parvienne à y rester quelques temps afin de reprendre des forces. Il fallait qu'elle arrive à attirer l'attention de cette étrange grand-mère. Peut-être avait-elle été un peu brusque...


- Oui, beaucoup trop brusque ! dit la vieille d'une voix forte.


La jeune fille qui n'avait pas dit un mot , sursauta, faillit tomber à la renverse et perdit cette fois toute contenance.


- Asseyez-vous ! ordonna la voix de la grand-mère, Qui êtes-vous?


- Euh... Merci madame... Je... je m'appelle Solune et...


-Je t'attendais ! coupa la vieille femme en se levant. Je suis Mémoire-du-Vent. C'est bien moi que tu cherches. Mais je te préviens, il va te falloir quitter bien vite tes grands airs !


Tout en disant cela, la vieille femme avait attrapé deux tasses et servi une tisane bien chaude à son hôte. En croisant son regard, Solune eut une sensation étrange. On aurait dit qu'un film était projeté dans les yeux de cette drôle de mamie, en accéléré. Une multitude d'images, de paysages défilaient là à la vitesse du vent.

A peine cette pensée eut-elle le temps d'atteindre la conscience de Solune que la voix de Mémoire-du-Vent s'imposait à nouveau :


- Evidemment ! N'as-tu pas entendu mon nom ? Je vois tout ce que le vent voit, j'entends tout ce que le vent entend... et si tu as su trouver le cœur de la forêt où je vis c'est que je t'y ai guidée. N'as-tu pas perçu mon souffle sur ton cœur pendant que tu marchais ?


Solune, épuisée, écoutait médusée.


- Bon, reprit Mémoire-du-Vent, avant de te laisser dormir, il faut que tu saches. Ton prénom porte en lui les mémoires de la Lune et du Soleil. Comme moi, tu as été choisie par l'univers pour aider l'humanité à rester humble et respectueuse. Quant à la magie, elle n'existe pas. C’est un mot inventé par les hommes pour décrire les phénomènes que la plupart d'entre eux ne comprennent pas...


- Alors, se risqua Solune, je suis venue ici pour rien !


- Non. Rassure-toi, ce que tu es venue apprendre ici n'est pas rien. Le travail se fera. Ce ne sera peut-être pas aisé car il te faudra apprendre avec beaucoup d'humilité pour entendre tes guides. Vois-tu, c'est Mémoire de la Terre qui m'a aidée à entrer en contact avec le Vent mon guide. Et c'est lui qui m'a ensuite enseigné tout ce que je sais.


Mémoire-du-Vent laissa flotter quelques instants le silence puis reprit :


- Pour t'accompagner cette nuit, je vais te laisser méditer sur cette confidence que le Vent m'a offerte un jour. Il m'a glissé dans un souffle que tout ce qu'il savait, il le savait grâce à la Tradition de la Lune et à la Tradition du Soleil*.

 

signature2011

 

*  Paolo Cuelho, Brida

 

 

 

Suivants :


(2) Réveil

 

(3) L'écharpe

Publié dans Nouvelles

Commenter cet article

cacao 18/12/2011 21:57

Merci Elo, c'est magnifique et ça me plaît beaucoup. Tu es toi-même un peu magicienne, non ? Bisous.

Elo 04/01/2012 12:49



Magicienne, Mais la magie n'existe pas, n'est-ce pas? ! Bisous



Tmor 15/12/2011 17:11

Bonjour,
Je viens de la part de Domi. Chouette découverte une fois de plus ! Le thème du vent me parle fort :
http://www.teetrasmagic.com/edit17.html
Les photos d'arbres ne sont pas sans me rappelelr le travail de ma camarade Christine Brioul :
http://christinebrioul.over-blog.com/
Bonne continuation !
Tmor

Elo 02/01/2012 13:04



Merci beaucoup pour ces liens... Je suis en retard mais je vais aller y faire un tour de ce pas. Bisous



Line 15/12/2011 16:12

merci Elo

je me suis régalée à te lire
tu as tous les talents que confère l'écriture

Elo 02/01/2012 12:30



MERCI MERCI.... Je vais bientôt m'y remettre... Je dois me poser un peu. Bisous



Sabine 15/12/2011 10:39

Grandiose, grandiose et tellement vrai élo !
Ton histoire va en plus tout à fait dans le sens (j'ai envie de dire "du vent") des pensées de Paulo Cuelho ...
C'est tout ce qu'il nous enseigne et c'est aussi ce que l'on apprend sur les chemins où l'on s'attend à vivre des choses qui n'arrivent pas, remplacées par d'autres qui nous défont et nous refont
!
Extraordinaire ...quelle force d'âme dans tes mots ...Ouaaaah !
Je m'en vais dire à la grand mère que la magie existe quand même un peu et qu'il lui faut entendre tes mots !
Bah, mais non, elle va me répondre que tu as choisi ce joli nom "libellule" pour porter la mémoire des mots ....! Sabine.

Elo 29/12/2011 17:33



Comme j'aime les mots de ce com' qui me parlent toujours aussi fort ! L'histoire avance et murit en moi... J'espère vous offrior bientôt l'épisode 3 . Bisous



peintrefiguratif 15/12/2011 10:25

bonjour elo une belle histoire sur la mémoire des anciens
bonne journée

Elo 29/12/2011 17:27



Merci beaucoup! !bisous