La peur s'exprime

Publié le par Elo

Ce matin, j'ai prêté ma plume à la Peur, voici ce qu'elle a écrit :

 

Je suis la Peur,

Je m'insinue en vous pour vous perdre. Je me délecte de vos erreurs, de vos faiblesses, elles me nourrissent. J'aime vous voir me craindre car ainsi je grandis ; c'est ma force la plus grande que de m'alimenter de ce que j'ai semé. Je sème d'abord un doute puis le nourrit sagement en étant à l'écoute de tous vos sentiments. Lorsqu'une belle lumière s'approche de votre coeur, je récolte mon fiel et tente de l'assombrir. Par contre, si celle-ci, s'avère n'être qu'un leurre et qu'elle peut nourrir une grande douleur alors là je jubile et je la laisse agir veillant bien à ce qu'elle marque une trace indélébile au plus profond de vous. Ainsi, elle servira à toutes les occasions pour repousser les rencontres heureuses que vous pourriez faire. Je viens à vous dès le plus jeune âge pour que mon emprise soit plus grande au fil du temps et que grandissant, vous ne puissiez me contrer. Quelle joie pour moi de vous voir repousser un amour sincère au profit d'histoires tordues ! Ah, ces histoires, je les adore ! Celles où la passion, la douleur se disent amour... Quand vous vous noyez dans les trahisons... C'est magique !

Chaque trahison, chaque douleur me fait grandir et augmente mon emprise sur vous . Je sais vous faire croire ensuite si un vrai bonheur se présente que vous allez revivre ces douleurs et ces trahisons. Ainsi, je vous habite. Il m'est alors facile de vous couper du bon, de la lumière, de l'amour, des aides extérieures qui pourraient me mettre en danger. Je vous souffle à l'oreille les personnes qui vous manquent, celles qui vous ont trahi pour les faire revenir et vous perdre un peu plus. A chaque instant positif pour vous, je vous assaille une vague d'émotions passées négatives pour que vous rejetiez l'instant. Et ça marche ! Je vous isole, vous affaibli, ne vous laisse "en paix" qu'avec ceux qui me nourrissent. Quelle jouissance de vous voir sombrer doucement sous mon emprise ! Plus je grandis, moins vous avez de chance de vous débarrasser de moi . Je suis un parasite. Même de vos efforts pour me combattre je me nourris. Car Peur je me nomme et rien que l'évocation de mon nom me renforce.

Je vous remercie, faibles petits coeurs humains de me laisser ainsi prendre le contrôle de vos vies pour semer la destruction et la violence. Le noir est ma couleur et vous me servez bien. Je crois que grace à vous je pourrai bientôt semer votre entière destruction. Il me reste encore un peu de travail chez quelques uns qui résistent, mais j'ai bon espoir.

 

                                                                                La Peur

 


 

signature2011

 

 

 

 

Et Suzâme lui a répondu :


Bonjour La Peur,

Tu ne m'auras plus. Je t'ai connue plus jeune avec ton charme, ton savoir, tes influences de toutes sortes, j'ai failli être ta victime préférée lorsque je n'avais qu'un refuge mon cahier mais je me suis libérée à temps de tes manipulations sournoises, de tes amabilités qui n'avaient pour but que me faire souffrir. Je t'ai claqué la porte pour l'amour...
(Témoignage spontané. D'où vient-il? D'une autre vie...)

Suzâme


Commenter cet article

Thès 25/11/2011 23:02

Bonsoir Elo,
Elle nous connait, la coquine, elle flaire de très loin, les petites âmes sensibles. Il faut la combattre et nous allons lui montrer de quel bois nous nous chauffons!!! n'est ce pas Elo tu es
d'accord avec moi?
Bisous.

Elo 28/11/2011 15:38



Oui oui je suis d'accord même si je crois que ce n'est même plus la combattre mais la dissoudre. Elle ne mérite pas qu'on lui donne tant d'importance ! Bisous



flipperine 06/11/2011 17:53


et la peur ca se travaille


Elo 07/11/2011 21:14



tiens, synchro... Je disais justement ça sur ton com' du poème précédent ! Bisous



valdy 05/11/2011 13:19


Il semblerait que tous(tes), nous ayons été confronté à ce sentiment insidieux et paralysant. Cette lettre et la réponse qui s'ensuit sont pleines de justesse,
Valdy


Elo 07/11/2011 20:11



Merci beaucoup !!!! elle a voulu parler, je l'ai laissée faire ! Bisous



Lina Carmen 04/11/2011 12:40


ce texte est trés juste ! bonne idée de laisser parler la peur, ainsi démasquée, elle nous fait moins peur, la peur...


Elo 07/11/2011 13:38



:) J'avoue qu'elle m'a demandé ma plume pour écrire. Je l'ai juste laissée faire. Car effectivement je pense qu'une fois un peu dévoilée on est mieux armés contre elle ! Bisous



viens chez daninoune 03/11/2011 13:16


Wahou, ce texte me donne des frissons, mais je ne céderai pas. J'ai confiance en la vie et en ces cadeaux....Mon amie Kalfaouette a la même maladie que toi.
http://auboisdeselfings.fr/topic/index.html
Bonne journée!


Elo 03/11/2011 19:59



Merci !!!! oui quand la peur s'exprime ça fait froid dans le dos ! Bisous