Il fait si bon vieillir...

Publié le par Elo

Ces mots sont un coup de coeur pour le plaidoyer magnifique d'une jeune lycéenne ayant participé au concours de plaidoierie organisé par le mémorial de Caen sur les droits de l'homme. J'ai découvert cette perle grace à mon amie Evajoe et souhaite vous la faire partager à mon tour. CLIC

 

Il fait si bon vieillir...

 

Vieillir est aujourd'hui devenu une tare

Les vieux on les oublie, on les met au placard

Peu importe ce qu'ils disent, ils ne se rendent plus compte

Leur parole, leur souffrance ne sont pas prises en compte

 

Voilà comment chez nous, notre belle société

Remercie les anciens qui perdent la santé

Pourtant ils vivent encore et sont pleins de richesses

Nous leurs devons la vie et toutes ses promesses

 

Evajoe en coup de cœur partage une vidéo

Trop peu ont pris le temps de lui faire un écho

Mon retard est immense, mais la cause vaut la peine

Je partage moi aussi ce plaidoyer de reine

 

Cette jeune lycéenne offre par sa plaidoirie

Matière à réfléchir et à aimer la vie

Parce qu'il fait bon vieillir si on est respecté

Prenez donc dix minutes pour aller l'écouter*

 

signature2012

 

 * lien vers la vidéo si les autres ne marchent pas : http://www.dailymotion.com/video/xo3yv5_il-fait-si-bon-vieillir_webcam?start=580#from=embediframe

Publié dans poèmes société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

enriqueta 23/04/2012 18:52

Très impressionnant! J'ai envie de la montrer à mes élèves. Merci pour la découverte! Et bravo pour ton texte qui est tout à fait dans la lignée!

Line 03/04/2012 18:09

ton poème est superbe et cette cause et juste et belle

Eva est une amie

bisous Elo et bonne soirée

viens chez daninoune 03/04/2012 11:22

je vais aller voir Evajoe, car cet hymne à la vieillerie, dont je suis, me touche.
Bisous!!

Le Noctamplume 03/04/2012 00:58

J'adhère avec vous deux Elo. J'avais laissé un commentaire à Eva, mais malheureusement, je n'ai pas de hauts-parleurs.

Grâce à toi, je découvre, ce que je me doutais un peu de ce que contenait le discours de cette jeune fille.

Impitoyablement la société moderne se construit d'individualisme et d'ici peu, le regard des jeunes porté sur les vieux, se fera sur la quarantaine.

Je fais un jeu de mots sans le savoir: nous serons mis en quarantaine dès l'âge de quarante ans.

Merci pour cet émouvant poème

Bisous et bonne nuit

Le Noctamplume

Line 02/04/2012 19:21

comme je ne te vois plus et que je ne sais pas pourquoi ?
je suis contente de lire chez Dominou que tu m'adores !...

Bonne soirée

moi j'aime la fidélité et la loyauté