Fraîcheur marine (salon 45)

Publié le par Elo

Pour le 45 ème salon de partage de mots d'Andrée, il s'agissait de vivre une nuit à la belle étoile sans les mots nuit, étoile, duvet ou tente. Voici ma proposition 

 

07-Janv-02--Oleron-013.jpg

 

Sur le sable encore chaud,

Allongés sur le dos

Nous contemplons la lune

Qui veille sur les dunes

 

Plus personne, plus un bruit

Que le doux clapotis

Des vagues retrouvant

Le sable, leur amant

 

Minuit sonne au loin,

C'est l'heure de notre bain

La mer par sa fraîcheur

Ravive nos deux coeurs

 

Elle enveloppe nos corps

Qui flottent sans effort

Drapés par ses reflets

De rayons argentés

 

Une bise de vent

Nous guide à présent

Sèche nos corps salés

Encore ensocelés

 

Et sous la blanche lumière

Chaudement recouverts

Par les vagues bercés

Nous accueille Morphée

  

signature2011

Commenter cet article

Tony Yves 15/08/2011 15:27


Une nuit à la belle étoile après un bain de minuit, d'anciens souvenirs bien agréables


Elo 05/09/2011 21:21



Je n'ai jamais expérimenté ça à vrai dire, juste une nuit sur la plage et cette consigne m'a inspirée ! bises



Esclarmonde 14/08/2011 22:19


Vrai moment de rêve et de paradis que tu nous proposes là ! merci
bisous


Elo 05/09/2011 20:26



De rien... Un peu de rêve ne fait jamais de mal ! Bisous



Sabine 14/08/2011 16:17


Oh comme j'aime ce ...marchand de sable ! Bisous bisous : Sabine


Elo 05/09/2011 20:24



Il est beau n'est-ce ps ?! ;) Bisous



juliette 13/08/2011 14:03


Cette nuit-là t'a inspirée même sans lune ni dunes
Bises


Elo 05/09/2011 19:59



Et oui !!! Le thème m'a bien inspirée !!! Bises



mamie Claude 11/08/2011 18:52


Une merveille de rimes, mais comment fais-tu ? Je suis admirative et bercée par ton art.


Elo 12/08/2011 20:56



Merci ! Je laisse mon coeur s'exprimer... cEs mots sont en moi, ils ne demandent qu'à être couchés sur le papier... Je n'ai pas "appris" à écrire des poèmes, je ne calcule pas mes mots, ils
viennent naturellement et demandent à sortir si je ne les écrit pas assez vite ! Bisous