Deux âmes en chemin (salon 46)

Publié le par Elo

Pour le 46 ème salon de partage de mots d'Andrée, il s'agissait d'écrire un poème en étreinte (avec les rimes qui s'embrassent d'un bout à l'autre du poème : le premier vers rime avec le dernier, le deuxième avec l'avant dernier, etc... ). Voici ma proposition 

 

11-avril(18)-fleurs-134

 

 

Happées par les contraintes

Aveuglées de souffrance

Deux âmes allaient errant

De part le monde hostile

Refusant de se voir

Niant leurs sentiments

Enfermées dans des peurs

Nées des visions d'autrui

 

Elles luttaient cependant

Ne s'en laissant conter

Car vivre en liberté

C'est être indépendant

 

A présent l'étoile luit

Réunit ces âmes soeurs

Qui s'aiment évidemment

Confiantes et pleines d'espoir

Elles vivent leur idylle

Pleine d'amour conquérant

Et en toute confiance

S'offrent une tendre étreinte

 

signature2011

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques 04/09/2011 23:22


Une belle histoire joliment contée pour un challenge respecté (mais je n'ai pas vraiment vérifié !:-).
Ceci dit, exercice difficile à l'évidence pour un résultat frustrant je trouve; l'oeuvre perd de la musicalité que l'on se plaît à percevoir dans un poème classique, mais c'est sans doute que je ne
suis pas moderne !:-)
Amitiés


Elo 07/09/2011 17:21



Je ne sais pas pour la modernité. J'ai pensé un peu comme toi en me prêtant à ce jeu là ! Bises



bonheurdujour 04/09/2011 07:51


Très joli poème. Bravo pour le travail.


Elo 07/09/2011 17:10



Merci beaucoup !!!! C'était un vrai plaisir ! Bises



Suzâme 24/08/2011 18:44


Ah! Elo une belle histoire, de contrainte en étreinte... Quand la poésie veille sur l'Amour, les amoureux n'errent pas longtemps. A bientôt. Suzâme


Elo 07/09/2011 16:11



EMrci ! J'espère que l'amour sera là pour longtemps ! Bises



adamante 22/08/2011 23:51


Défi réussi, bravo. Amitiés et à très bientôt, après les vacances.


Elo 07/09/2011 15:57



Merci beaucoup ! je suis de retour! Bises



Sabine 20/08/2011 15:14


Elles ne font pas que s'embrasser ces rimes...elles vibrent de vie ! Ma gni fi que ! Bisous : Sabine


Elo 07/09/2011 15:33



Oh !... Merci. Bises