Blessures et questionnements

Publié le par Elo

 

11-mars-25-dessin-17.jpg

 

Des personnes pleines d'aigreur

Ont bouleversé mon coeur

M'ont rendue dépressive

Peureuse et très craintive

 

Ce qu'elles ne savaient pas

C'est qu'en jouant ce jeu là

Elles allaient réveiller

Mon moi qui sommeillait

 

Fortes de tous mes doutes

Elles entravèrent ma route

Par la médiocrité

De reproches inventés

 

Et moi, remise en cause

J'ai grandi en toute chose

Nourrie de vigilance

J'ai gagné en confiance

 

Elles ont su me bannir

Pensant m'anéantir

En détruisant ma classe

En y faisant main basse

 

Ce que j'avais construit

En partant je l'ai pris

J'avais les yeux ouverts

Sur ce corps "solidaire"

 

Derrière de beaux discours

Pleins d'valeurs tous les jours

La hiérarchie se cache

Et bien sûr elle vous lâche

 

J'avais de vraies valeurs

Enseignais avec coeur

Pour que tous mes élèves

Puissent croire en leurs rêves

 

Mais je sais maintenant

Que le corps enseignant

N'est pas là pour construire

Mais seulement pour séduire

 

Mon être se questionne

Faut-il que j'abandonne

Pour épanouir mon coeur

Et offrir du bonheur ?

 

 

signature2011

Publié dans poèmes société

Commenter cet article

fleur14 19/09/2011 13:10


Coucou,
Il ne faut pas abandonner, ce n'est pas facile et je sais de quoi je parle, ces temps ci moi aussi tout est bien difficile.
Je viens de chez Daniel, ce qui m'a permis de découvrir ton blog, une merveille ; alors j'espère que ta tristesse va peu à peu se transformer en joie.
Va faire un petit tour sur mon blog si tu veux.
Bises de normande et courage.


Elo 19/09/2011 14:50



Coucou,


Oh, ce n'est pas la tristesse mais plus tout le reste qui est dur ! Travailler pour les enfants est quelque chose d'extraordinaire mais d'épuisant. Et aujourd'hui je ne sais pas si, en
connaissant les pressions à vivre par les parents, l'administration, les collègues, je serai un jour capable de reprendre serainement et surtout avec efficacité. J'estime que l'avenir des enfants
est en jeu et ma santé aussi ! ;=) Bises



flipperine 18/09/2011 17:35


pour les jeunes ou les enfants il faut continuer mais c'est un fait que c'est dur de travailler dans une mauvaise ambiance, je suis passée par là tant au travail qu'en bénévolat en bénévolat on
peut abandonner et chercher ailleurs mais pour le travail on ne peut pas dire qu'on en retrouvera


Elo 18/09/2011 21:15



Je sais... Mais après ce que j'ai vécu, ce n'est pas du tout gagné... Je suis en arrêt. Je réfléchi et me reconstruis au mieux... Après, on verra quels projets se profilent ! Bises



Tony yves 14/09/2011 01:22


Bonsoir Elo
Il y a des enseignants qui enseignent par vocation et des ronds de cuir qui ne pense qu'à asseoir une autorité de pacotille et entre les deux nos enfants et leur avenir, il faut des personnes comme
toi pour donner une chance à nos enfants alors continue Elo , les ronds de cuir passent


Elo 14/09/2011 11:10



Je ne sais pas... Continuer avec coeur, si je le peux je le ferai... Mais si je reprends pour subir les pressions sans pouvoir apporter aux petits alors je crois que je renoncerais pour êter plus
utile ailleurs ! Bisous



Elysee.or 13/09/2011 07:20


J'suis rassurée, non pas que tout aille bien mais que tu sois suffisamment forte pour surmonter l'épreuve :)
On est dans la même tranche d'âge, bisous


Elo 14/09/2011 10:54



Merci !!! J'apprécie ton soutien et nos échanges !!! ça m'aide aussi tout ça ! Bisous



Line 12/09/2011 20:27


ta douleur se ressent mais Elo, ne désespère pas !....
ma grand-mère a enseigné toute sa vie ,

Les méthodes ont beaucoup changés, le monde a changé , le rythme de la vie est devenu infernal, des pressions partout

espérons Elo, espérons , qui sait ce qui peur arriver

gros bisous et écoute ton coeuir


Elo 12/09/2011 21:12



Je ne sais pas ce qui arrivera. L'avenir me dira. En tous cas écrire ce texte m'a un peu libérée ! Bisous